Mesures physiologiques basées sur l’imagerie par caméra

Ce projet vise à démontrer les performances de la mesure des rythmes cardiaque et respiratoire par caméra sous éclairage infra-rouge, en environnement automobile.

Les constructeurs de voitures cherchent à connaître l’état du conducteur du véhicule tant pour des questions de sécurité que de confort. Ce projet vise à déterminer son état physiologique, en mesurant ses rythmes cardiaque et respiratoire, de manière non invasive. Pour cela, il exploite les images vidéo du visage éclairé sous infrarouge.

Contrairement aux techniques classiques de mesure de l’état physiologique, celle-ci possède l’avantage de fonctionner sans contact. Elle n’est donc pas soumise aux artefacts dus aux mauvais contacts, comme peuvent l’être les techniques avec capteurs physiologiques. Elle semble ainsi très bien adaptée à cette application dans l’habitacle automobile.

Ce projet cherche à valider cette technique et à quantifier la robustesse aux variations de conditions telles que nous pouvons les rencontrer dans un habitacle de voiture (variations de la luminosité ambiante, mouvements du conducteur face à la caméra).

D’une durée de trois mois, il est dirigé par le Laboratoire de traitement des signaux (LTS5) du Pr. Jean-Philippe Thiran en collaboration avec le Groupe de traitement des signaux appliqué (ASPG) du Dr. Jean-Marc Vesin. Il est financé par Groupe PSA et fait partie d’une collaboration de recherche à long terme entre Groupe PSA et l’EPFL.
 

Principal investigator Prof. Jean-Philippe Thiran
Sponsor Groupe PSA
Period 2015
Laboratories LTS5
ASPG