Conduite autonome: le rôle de l’humain

L’objectif de ce programme de recherche, financé par l’Union européenne, est de savoir comment les utilisateurs humains interagissent avec les véhicules autonomes.

ADAS&ME est un programme de recherche financé par l’Union européenne qui développera des systèmes adaptés avancés d’aide aux conducteurs. Ceux-ci intègrent l’état du conducteur, le contexte situationnel/ environnemental et l’interaction adaptative pour transférer automatiquement le contrôle entre le véhicule et le conducteur et assurer ainsi une conduite plus sûre et une utilisation plus efficace des infrastructures routières.

Cette recherche se concentre sur l’humain et, en particulier, la façon dont l’utilisateur interagit avec le véhicule autonome. Les chercheurs doivent développer des algorithmes de détection et de prédiction robustes qui permettent de détecter lorsque le conducteur est fatigué, malade ou sous l’influence d’émotions fortes – comme le stress ou la colère – qui peuvent affecter sa capacité à conduire. Le Laboratoire de traitement des signaux 5 (LTS5) de l’EPFL, dirigé par le professeur Jean-Philippe Thiran, contribuera au projet avec son expertise forte et renommée en matière d’analyse d’images, de traitement du signal et des données.

Ce projet de 42 mois implique 30 partenaires de 11 pays différents.
 

Principal investigator Prof. Jean-Philippe Thiran
Sponsor European Union (H2020)
Period 2016-2020
Laboratory LTS5
External partners Consortium of 30 partners
Collaboration TRACE