Analyse du phénomène d’encolonnement des bus en ville de Fribourg

Ce projet vise à comprendre le problème d’encolonnement des bus à certains endroits et à certaines heures en ville de Fribourg. Cette analyse vise à proposer des solutions et à les tester afin d’anticiper et atténuer ce phénomène.

Pour être attractif, un système de transport public doit être efficace et le service de haute qualité. Un des problèmes fréquents est un décalage de l’horaire par rapport à celui planifié. Un bus en retard transporte en général davantage de passagers, s’arrête plus longtemps aux arrêts (temps de prise en charge et de décharge) et accentue son retard. En cascade, le bus suivant prend en charge moins de passagers et effectue son trajet plus rapidement. Au bout d’un certain temps, les deux bus se rattrapent et un phénomène d’«encolonnement de bus» se produit.

Plusieurs causes peuvent conduire à cette concentration de bus. Ce projet vise à comprendre les causes en ville de Fribourg et à proposer et tester des solutions afin d’anticiper et réduire ce phénomène

Ce projet va donc (1) identifier les périodes et les lieux spécifiques en ville de Fribourg, où le phénomène d’encolonnement de bus se produit; (2) à estimer l’ampleur et la fréquence du phénomène dans le temps et l’espace; (3) à développer un cadre méthodologique pour identifier les attributs relatifs qui causent les encolonnements de bus; (4) à proposer des solutions qui peuvent diminuer son apparition sur la base de la théorie du contrôle des systèmes hybrides et (5) à tester le cadre élaboré pour différents paramètres de valeurs à travers une simulation d’événement.

Ce projet de recherche dure six mois et est réalisé par le Laboratoire de systèmes de transports urbains du professeur Nikolas Geroliminis. Il est soutenu par les Transports Publics Fribourgeois (TPF).
 

Principal investigator Prof. Nikolas Geroliminis
Sponsor Transports publics fribourgeois
Period 2016
Laboratory LUTS
Collaboration TRACE