Optimisation des opérations d’un système d’autopartage unidirectionnel

Ce projet vise à gérer et à exploiter de manière optimale une flotte de véhicules électriques en autopartage. Une étude de cas aura lieu à Grenoble.

L’autopartage unidirectionnel (lieux différents d’emprunt et de retour du véhicule) de voitures électriques réduit la durée d’utilisation et la disponibilité des points de recharge dans les différentes stations et les places de stationnement. Compte tenu de la croissance prévue à venir, ce projet aura pour objectif de gérer correctement les opérations d’une manière plus centralisée lorsque la demande sera plus élevée et que les déséquilibres du système seront plus forts.

L’un des principaux défis à venir sera de gérer les futurs investissements avec prudence par un processus de prise de décision analytique et axé sur l’observation. Pour gérer avec succès la diversité des situations auxquelles l’opérateur devra faire face, des algorithmes complexes d’optimisation de la relocalisation doivent être développés, en incluant la flexibilité, le personnel nécessaire et le type de relocalisation, tout en gardant une grande fiabilité pour les services fournis aux clients.

Le Laboratoire de systèmes de transports urbains (LUTS) étudiera les stratégies d’expansion des nouveaux services dans l’agglomération grenobloise et préparera une mise en œuvre sur le terrain. Le LUTS fournira une nouvelle analyse stratégique, de planification et opérationnelle pour un fonctionnement efficace et rentable d’un système d’autopartage de voitures électriques unidirectionnel.

Ce projet de douze mois est réalisé par l’équipe de recherche du LUTS, Martin Repoux, Mor Kaspi et Nikolas Geroliminis. Il est financé par Toyota.

Principal investigator Prof. Nicolas Geroliminis
Sponsor Toyota
Period 2017-2018
Laboratory LUTS
Collaboration TRACE