Impact du développement de l’offre de transport sur l’étalement urbain

L’Office fédéral des transports (OFT) a mandaté cette recherche pour analyser dans quelle mesure une amélioration de la vitesse des S-Bahn Zurichois de la périphérie vers le centre pourrait encourager la dispersion spatiale.

Les transports publics du canton de Zurich prévoient, à terme, de segmenter le réseau RER de Zurich en deux zones concentriques. D’une part, la zone interne qui continuerait de fonctionner comme à présent et, d’autre part, dans la zone externe, des gares qui seraient desservies en totalité jusqu’à la limite entre les deux zones, puis des convois qui se rendent directement à la gare centrale de Zurich, sans desservir les stations de la zone interne.

Cette segmentation aurait pour effet de réduire le temps de parcours des pendulaires. Mais cette amélioration de l’accessibilité peut-elle avoir pour effet d’encourager la dispersion spatiale, c’est-à-dire de favoriser le développement des régions les plus externes de la métropole, qui seraient concernées au premier chef par l’amélioration de l’offre, au détriment de régions plus internes, non concernées, voire péjorées par ce développement?

Le but de la présente recherche, confiée par l’Office fédéral des transports à la CEAT (Communauté d’études pour l’aménagement du territoire), est de déterminer s’il existe un effet mesurable et démontrable entre l’évolution de l’accessibilité d’une localité donnée vers le centre d’une métropole et le développement de cette métropole-localité.

Communiqué de presse FR, EN, DE

Rapport complet

Principal investigator Prof. Vincent Kaufmann
Project manager Pierre Dessemontet
Sponsor Office fédéral des transports (OFT)
Period 2013
Laboratory CEAT
Collaboration TRACE