Comparaison de solutions de stockage dans des batteries de voiture

Ce projet a pour but d’évaluer le niveau de compétition ou de complémentarité entre l’utilisation des batteries de voitures actives (vehicle-to-grid) et des batteries stationnaires (second life batterie) pour contribuer à équilibrer le réseau électrique.

La multiplication des véhicules électriques a pour conséquence d’augmenter la pression sur le réseau électrique. Un des moyens de soulager cette pression est le système de vehicle-to-grid (V2G) qui permet d’utiliser les batteries des véhicules pour décharger ou alimenter le réseau quand le véhicule électrique est connecté au réseau. L’inconvénient est que cela peut potentiellement réduire la durée de vie des batteries.

Une alternative au V2G, elle aussi directement appelée à se développer avec la multiplication du nombre de véhicules électriques, est l’utilisation de batteries de seconde vie. Ce terme s’applique aux batteries automobiles qui, après un certain temps d’utilisation, en raison de la diminution de leur capacité de stockage (80%), n’offre plus une autonomie suffisante pour un usage automobile. Ces batteries peuvent néanmoins encore être utilisées pour soulager le réseau de manière stationnaire. Elles sont alors considérées comme des batteries de seconde durée de vie (second life batteries – SLB).

Ce projet a pour but d’évaluer le niveau de compétition ou de complémentarité des deux options V2G et SLB à l’horizon 2050 au niveau européen. D’une durée de six mois, il est mené par la Chaire analyse de risque et optimisation. Il est financé par Groupe PSA.

Principal investigator Dirk Lauinger
Sponsor Groupe PSA
Period 2017-2018
Laboratory RAO