Systèmes de détection et d’évitement pour l’aviation

L’objectif du projet est de travailler sur un système de collision d’évitement aérien entièrement automatisé.

Les avions voleront-ils un jour sans pilote? Trois laboratoires de l’EPFL travaillent sur un système d’évitement de collision aérien entièrement automatisé. Ils ont uni leurs forces sous l’égide du Centre de Transport, dans le cadre d’un partenariat avec Honeywell, une société spécialisée dans le développement de matériaux et de technologies pour divers secteurs, y compris l’aviation.

Ce type de système sera d’abord utilisé pour les petits avions ou drones, dans des applications non militaires telles que la surveillance des incendies de forêt, l’accès à des sites industriels ou les frontières. Il pourrait se révéler précieux dans les missions dangereuses ou impossibles à réaliser avec des pilotes humains telles que la prise de mesures dans un nuage de cendres volcaniques ou le vol au-dessus d’une centrale nucléaire après un accident.

Le Groupe des systèmes d’interaction et de coordination (REACT) travaille sur la prévision des trajectoires et l’évitement des collisions en vol. Le Laboratoire de vision par ordinateur (CVLAB) a la tâche d’équiper l’avion d’un véritable système d’intelligence visuelle. Le Laboratoire de systèmes et algorithmes intelligents distribués (DISAL) qui dirige le projet testera des algorithmes sur de petits robots volants légers. Ce projet de recherche entre l’EPFL et Honeywell dure 4 ans.

Principal investigator Prof. Alcherio Martinoli
Sponsor Honeywell
Period 2012-2016 (48 months)
Laboratory CVLAB
DISAL
REACT
Collaboration TRACE